Comment faire des économies sur son assurance habitation ?

Gaetan Saint Georges
Consultant senior spécialiste en droit et assurance
8 juillet 2022

7 minutes de lecture

Selon une étude effectuée en 2020, en moyenne, les Français doivent débourser 216 euros par an pour l’assurance habitation d’un appartement et 372 euros pour une maison. Cependant, le fait de comparer les offres permet d’économiser une centaine d’euros par année ! En effet, il existe de bons moyens pour faire des économies sur son assurance habitation.

Adapter les protections pour faire des économies sur son assurance habitation

Dans de nombreux cas, l’assurance habitation est obligatoire ! Quoi qu’il en soit, elle est toujours recommandée, car elle permet d’épargner les coûts générés par un sinistre. Le montant est déterminé en fonction de la valeur de la résidence ainsi que des biens tels que les mobiliers, le matériel électronique et les électroménagers.

Nombreux sont les risques couverts par l’assurance habitation, notamment le vol, le cambriolage, l’incendie, le dégât des eaux, les dommages causés à autrui, etc. Certains d’entre eux ont une couverture incluse dans le contrat d’assurance, tandis que d’autres dépendent des options choisies par les assurés. Pour faire des économies, il est ainsi nécessaire d’ajuster le niveau de protection à la juste valeur de vos biens.

Afin de faire une bonne évaluation de vos protections, faites une liste de vos avoirs à l’intérieur de votre maison. Le fait que votre sous-sol soit aménagé ou non peut influer sur le montant de la couverture pour l’assurance habitation. Vous pouvez ainsi adapter votre protection contre le dégât des eaux. En effet, le fait d’habiter à l’étage et de ne pas avoir des mobiliers au sous-sol permet de faire des économies sur son assurance habitation.

Évaluation des biens mobiliers

Vous pensez que sous-estimer vos biens immobiliers va vous permettre de trouver une assurance habitation pas chère ? Il s’agit d’un réflexe habituel ! Toutefois, cela s’avère être une mauvaise option. Cela ne fait au contraire que réduire le remboursement des biens mobiliers. En effet, la plupart des assurés arrivent à faire une estimation correcte de leurs meubles, leurs électroménagers et leurs objets de valeur.

Cependant, ils ont tendance à négliger le reste des biens tels que les éléments de décoration, de sport, de loisirs, de jardinage, de bricolage, etc. En revanche, augmenter la valeur des biens existants dans votre logement n’est pas nécessaire. Cela ne fait qu’élever la prime d’assurance.

Ancienneté des objets assurés

Se prononcer pour la prise en compte de la vétusté des biens assurés est un autre moyen d’économiser sur son assurance habitation. Cette méthode consiste à donner un pourcentage d’estimation des biens suite à un accord entre l’assureur et l’assuré.

Bon à savoir

Cette méthode permet de réduire la cotisation à payer. En revanche, le remboursement en cas de sinistre sera partiel !

Faire des économies sur son assurance habitation en trouvant le meilleur contrat

Avant toute souscription à un contrat d’assurance, il est important de faire une vérification approfondie en amont de celui-ci. Cette dernière concerne les modalités d’indemnisation lors d’un sinistre.

Bien étudier les contrats d’assurance habitation

Il est recommandé de bien sélectionner le type de remboursement qui convient au souscripteur. Entre autres, le niveau de franchise stipulée dans le contrat doit être pris en compte puisque quand celle-ci augmente, la prime d’assurance diminue et vice versa.

Faire un réajustement périodique des garanties est également nécessaire pour que le contrat d’assurance corresponde toujours aux besoins. Les garanties superflues seront ainsi remplacées par celles qui sont réellement indispensables.

Comprendre toutes les causes d’un contrat est toutefois une affaire de spécialistes. Si vous voulez être certain de ne pas vous tromper, le mieux est de faire appel à un conseiller personnel. Vosmeilleureseconomies vous propose gratuitement ce service et s’occupe même de toutes les démarches administratives. Il n’y a donc aucune raison de ne pas en profiter !

Cliquez ici pour savoir comment faire des économies avec nos conseillers !

Comparer les contrats d’assurance habitation

Comparer les offres d’assurance habitation donne la possibilité de faire une juste estimation du montant correspondant aux garanties avantageuses. Il ne faut pas hésiter à chercher jusqu’à trouver de meilleures offres. Pour ce faire, vous pourriez utiliser un comparateur d’assurance habitation.

Toutefois, vous aurez toujours de la peine à choisir la meilleure assurance habitation, car les résultats ne sont pas exhaustifs. Ainsi, la meilleure solution est une fois encore de profiter des services gratuits d’un conseiller vosmeilleureseconomies !

Une bonne offre est celle qui correspond à vos besoins, en tenant compte du prix de la valeur de vos biens mobiliers et du niveau de protection souhaité. Faire un comparatif des offres permet d’avoir une couverture adaptée et optimale.

Toutefois, il est possible de changer de contrat quand les 12 premiers mois d’engagement sont dépassés. Il s’agit de résilier votre assurance habitation en invoquant la loi Hamon. Ce dernier permet de faire une résiliation à tout moment, une fois la première année de souscription franchie.

Différences de l’assurance habitation pour propriétaire et locataire

Être propriétaire ou locataire présente des différences pour assurer son bien.

L’assurance locataire

Attention

L’assurance habitation est obligatoire pour les locataires !

En cas d’absence d’attestation d’assurance, une mise en demeure peut advenir. Un mois après cette dernière, si le document n’est toujours pas fourni, le bailleur peut faire une souscription à votre compte.

Cela correspond aux risques locatifs et à la responsabilité locative. Par la suite, vous devez lui débourser le montant de la prime d’assurance. Celui-ci est éventuellement accompagné d’une majoration de 10 % plus vos mensualités.

L’assurance propriétaire

Bon à savoir

L’assurance habitation propriétaire n’est pas obligatoire, sauf si le bien immobilier se trouve dans une copropriété.

Si vous êtes propriétaire, vous aurez l’obligation d’indemniser les dommages causés ou subis par vous-même. Souscrire à une assurance multirisque habitation permet aux propriétaires d’être couverts pour :

  • les sinistres liés aux dégâts des eaux,
  • les incendies,
  • les explosions,
  • les biens mobiliers,
  • les biens immobiliers,
  • les objets de valeur (s’ils sont déclarés et que le contrat inclut la garantie, ou si l’assuré a choisi cette option).

L’assurance propriétaire non occupant

Bon à savoir

L’assurance habitation n’est pas obligatoire pour un propriétaire non occupant.

Même si elle n’est pas obligatoire, l’assurance habitation pour propriétaire non occupant est fortement recommandée. Un contrat dédié à ce dernier offre une couverture identique à la formule d’assurance multirisque habitation.

Il faut préciser que si vous êtes propriétaire de bien en colocation, la loi Alur vous contraint à assurer votre logement.

 

L’assurance des parties communes en copropriété

Attention

Une assurance habitation pour les parties communes d’une copropriété est obligatoire !

Depuis le 24 mars 2014, la loi Alur oblige les propriétaires d’une copropriété à assurer l’immeuble. Ces derniers doivent également se souscrire à une responsabilité civile. Cela est valable, tant pour un propriétaire occupant que pour un propriétaire non occupant.

La responsabilité civile de la copropriété engage les tiers ainsi que chaque copropriétaire en cas de dommages des éléments de l’immeuble. Par exemple, une marche d’escalier endommagée. Ou encore par un individu affecté au service de la copropriété tel que le personnel d’entretien.

La non-souscription à une assurance responsabilité implique aux copropriétaires une prise en charge des frais assez importante en cas de sinistres non assurés dans les parties communes.

C’est le syndic de la copropriété qui s’occupe de la souscription à l’assurance. Ce dernier peut modifier ou annuler la décision. Il peut également conclure sans la présence d’un mandat de l’assemblée générale des copropriétaires.

Conclusion

Pour trouver la meilleure offre, il faut connaître toutes les astuces pour faire des économies sur son assurance habitation. Nous vous accompagnons pour vous aider à diminuer vos dépenses en choisissant les contrats adaptés à votre situation. Pour vous, nous trouvons les contrats les plus économiques qui correspondent à vos besoins et aux particularités de votre logement. Nous vous faisons gratuitement profiter de notre expérience dans le domaine pour vous faire gagner du temps et de l’argent.

Cliquez ici pour contacter un conseiller et tout de suite faire des économies sur votre assurance habitation !

D’autres conseils pour économiser

No Results Found

The posts you requested could not be found. Try changing your module settings or create some new posts.